in

Tumeur hypophysaire et grossesse

Tumeur hypophysaire et grossesse

Glande pituitaire

L’hypophyse est l’une des glandes endocrines du corps, et la glande pituitaire produit des hormones dans le sang, qui à leur tour contrôlent d’autres glandes et diverses fonctions dans le corps, et l’hypophyse se compose de deux lobes, le lobe frontal responsable de la sécrétion de nombreuses hormones qui participent à la croissance et aux processus du métabolisme et autres, et le lobe postérieur responsable des hormones qui contrôlent la soif et stimulent la sécrétion de lait dans le sein, et l’article passe en revue de nombreux sujets liés à l’hypophyse et ce qui en résulte cas de tumeur hypophysaire et grossesse, en plus des méthodes de diagnostic et de traitement des symptômes de la tumeur hypophysaire et de la grossesse.

Tumeur hypophysaire et grossesse

L’hypophyse est très importante en raison de son contrôle sur de nombreux processus dans le corps par le biais des hormones qu’elle sécrète, et chez la femme, il existe une relation entre la tumeur de l’hypophyse et la grossesse où la tumeur peut conduire à l’échec de la grossesse ou la soi-disant infertilité et d’autres symptômes liés au cycle menstruel, et à cause de cela à un déséquilibre dans la sécrétion d’hormones telles que l’hormone lutéinisante et l’hormone folliculo-stimulante dans les ovaires, et les suivants sont les symptômes les plus importants de l’hypophyse tumeur:

  • Augmentation du débit de lait sans grossesse ni bébé.
  • Diminution de la libido.
  • Menstruation manquée.
  • Incapacité de devenir enceinte ou stérile.

Symptômes d’une tumeur hypophysaire

Les symptômes d’une tumeur de l’hypophyse sont nombreux, car elle ne repose pas toujours sur un manque d’hormones en raison de la présence de différentes tumeurs susceptibles d’augmenter le pourcentage d’hormones sécrétées par l’hypophyse, et parmi ces symptômes figurent les suivants:

  • Niveau d’ACTH élevé: L’augmentation de cette hormone affecte le taux de cortisol dans le corps, ce qui entraîne divers symptômes tels que: hypertension artérielle, diabète élevé, faiblesse musculaire et prise de poids.
  • Niveau élevé d’hormone de croissance: Cela conduit à une augmentation anormale de la croissance, des problèmes cardiaques et capillaires, une augmentation de la transpiration et un gonflement des articulations.
  • Niveaux élevés de thyréostimuline (TSH): Cela entraîne une perte de poids, une transpiration accrue, une fréquence cardiaque rapide et irrégulière, ainsi que des problèmes de sommeil.

En outre, les grosses tumeurs exercent une pression sur l’hypophyse, ce qui entraîne l’apparition de certains symptômes, notamment les suivants:

  • Mal de crâne.
  • Problèmes de vision et perte de la vision périphérique.
  • Croissance mammaire et difficulté à avoir une érection chez les hommes.
  • avoir froid.
  • Retard du développement sexuel des enfants.
  • Diminution de la libido.
  • Augmentation des vomissements.
  • Estomac bouleversé.
  • Changements de poids.

Causes d’une tumeur hypophysaire

La cause de la croissance des cellules cancéreuses dans l’hypophyse est encore inconnue, et l’hypophyse est une petite glande en forme de haricot située à la base du cerveau, un peu derrière le nez et entre les oreilles, et malgré sa petite taille , la glande affecte toutes les parties du corps En gros, les hormones qu’elles produisent aident à réguler des fonctions importantes telles que: la croissance, la tension artérielle et la reconstruction, et un petit pourcentage des cas de tumeurs hypophysaires sont associés à la famille, mais la plupart des gens le font. pas de facteur génétique clair, mais les scientifiques soupçonnent que les changements génétiques jouent un rôle important dans le développement des tumeurs hypophysaires.

Méthodes de diagnostic de la tumeur hypophysaire

Souvent, une tumeur hypophysaire n’est pas diagnostiquée parce que ses symptômes sont similaires aux symptômes d’autres maladies, et souvent certaines tumeurs hypophysaires sont diagnostiquées en faisant des tests médicaux pour d’autres conditions, et pour diagnostiquer une tumeur hypophysaire, le médecin est susceptible d’écrire une histoire détaillée du patient et effectuer un examen physique, ainsi qu’Il ordonnera certains tests, y compris les suivants:

  • Analyses de sang et d’urine: L’examen peut déterminer si le patient est surproduit ou déficient en hormones.
  • Radiographies cérébrales: Un scanner ou une IRM du cerveau peut aider le médecin à déterminer l’emplacement et la taille d’une tumeur hypophysaire.
  • Test de vision: Il peut être déterminé si une tumeur de l’hypophyse a une vision altérée ou une vision périphérique, car une augmentation de la taille de la tumeur peut entraîner des problèmes de vision.

En outre, le médecin peut envoyer la personne chez un médecin spécialisé en endocrinologie pour des tests plus approfondis.

Méthodes de traitement de la tumeur hypophysaire

Le traitement vise dans les cas de tumeur hypophysaire, de grossesse et d’autres cas à remplacer le corps par les hormones dont il a besoin, et diverses méthodes de traitement sont utilisées pour éliminer la tumeur qui réduit la proportion d’hormones dans le corps, et le traitement dépend de la position du tumeur dans le corps en termes de taille et d’étendue du déséquilibre des hormones produites par la glande.En plus de vérifier la propagation de la tumeur à d’autres parties du corps, les méthodes les plus importantes de traitement d’une tumeur hypophysaire sont les suivantes:

  • Chirurgie pour enlever la tumeur.
  • Radiothérapie.
  • chimiothérapie.
  • Médicaments hormonaux.

Tout comme il existe des moyens de traiter les complications de la tumeur hypophysaire et de la grossesse, ces méthodes dépendent du remplacement des hormones essentielles dans le processus d’ovulation et de fécondation, telles que l’hormone lutéinisante et les hormones folliculo-stimulantes.

Prévention de la tumeur hypophysaire

Il est considéré difficile de déterminer des méthodes de prévention de la tumeur hypophysaire en raison du manque d’études reliant la tumeur hypophysaire à d’autres causes, en plus du fait que les scientifiques ont attribué les causes de la tumeur hypophysaire à des facteurs génétiques, mais certaines études ont prouvé que suite à un mode de vie sain, faire de l’exercice et éviter de fumer et de boire L’alcool aide à réduire l’incidence des tumeurs hypophysaires.

Pour plus d’articles on vous invite à visiter notre sujet grossesse et bébé, et n’oubliez pas de partager l’article sur Pinterest 👶

What do you think?

98 points
Upvote Downvote
Rose A.

Written by Rose A.

Lieux touristiques pour enfants en Jordanie

Lieux touristiques pour enfants en Jordanie

Remise en forme: les indispensables pour un traitement à domicile

Remise en forme: les indispensables pour un traitement à domicile